Giscard

Publié le par Patrick d'Elme

Lu ce jour l'Express, puis revu "La Déchirure". 1975, l'arrivée des Khmers rouges. L'attitude honteuse de la France. 35 ans plus tard, ce sale bonhomme, Giscard d'Estaing,  continue de donner des leçons et de parader sur les plateaux de t.v. Saura-t-on le faire taire ? La justice, dit-on, va le poursuivre... J'en doute. Mais la camarde aura sûrement raison de lui.

Commenter cet article

aymar de Blomac 08/05/2009 06:42

C'est aussi le soutien inconditionnel dans les premiers mois du régime de Polpot de l'ensemble des médias français...et un certain Lacouture y voyant meme un régime "libérateur"... 2 000 000 de morts plus tard un pays a perdu plus de 20% de sa population et beaucoup plus grave son identité et sa fiérté...Lorsque au 9ème sciècle Angkor commencait à briller, nous en étions en Europe à ranger nos silex...c'est une déchirure dont nous sommes coupables et 30 ans plus tard le Rwanda est encore la pour nous rappeler que tout recommence!